Chat Bleu – octobre 2022 – 3)

Essais, lettres, écrits sur / autour de l’ / d’art :
L’affaire du requin qui valait 12 millions – L’étrange économie de l’art de Don Thompson, éditions Le Mot et le Reste, 2012. Traduit par Fleur Ramette. Le titre fait référence à une oeuvre de Damien Hirst. Le livre, comme le sous-titre l’indique, évoque le marché de l’art, D. Thompson étant économiste.
– L’intranquille de Gérard Garouste et Julie Perrignon, en poche : un texte  qui permet de contempler avec plus d’éléments la rétrospective actuellement à Beaubourg. De même, il est possible d’écouter ses entretiens avec Marc-Alain Ouaknine (France-Culture).
– Travail plastique d’Hélène Moreau : L’échantillonneuse : à voir, lire, entendre.(photo d’un élément, emprunté à son site)
– Autre oeuvre : écrit et photographie : To nowhere, de Lydie Jean-Dit-Pannel, plasticienne qui a été l’élève d’Orlan : quatre mois de marche, de New York à Nowhere dans l’Oklahoma, 2880 km.
Extrait final – site de l’artiste :

« Lundi 26 Septembre 2022

Après Nulle part

Entre Trinity Site et le Nevada Test Site.

Entre les deux sites nucléaires et militaires secrets qui font l’objet d’une future nouvelle pièce, un arrêt à Sin City. Antithèse absolue, indécente, foudroyante à mes 105 jours de marche seule, sans impact aucun sur mon passage. Avant d’arriver dans la ville en plein désert, l’impressionnant barrage Hoover qui produit l’électricité pour les néons et climatisations de Vegas, et forme le lac Mead qui se tarit indéniablement. J’avoue, je me suis offert un rêve secret, un spectacle de Criss Angel, le magicien qui lévite, et c’était extraordinaire. Plaisir coupable. Puis marche tout au long du Strip extravagant à mort jusqu’à Fremont Street. Et là, c’est une autre planète. La fin du monde, ici tout le monde s’en fout ou alors c’est ainsi que cela finira, dans une orgie d’ivresse et de musique. En riant et dansant devant un concert de rue d’un groupe parodique de Hard Rock, je me suis dis que ce ne serait pas si mal comme fin.

PS : Surtout n’oubliez pas d’éteindre vos box la nuit, de réduire votre chauffage d’un degré et de ne pas faire de lessive entre midi et 16 heures. »

                                                     —————————-

Lettres à Lou Andreas Salomé de Raine Maria Rilke, 2005, 1001 nuits éd. Traduction de Jacques Miermont. Son amour pour elle, Ses angoisses.

– L’année sauvage – une vie sans technologie au rythme de la nature de Mark Boyle, éd. Les Arènes, 2021. Traduction de Valérie Le Plouhinec. Dans un superbe paysage irlandais, ce diplômé en économie qui a travaillé pour le Guardian et qui veut vivre autrement.
Etre à sa place de Claire Marin, éd. L’Observatoire, 2022 : quels sont les espaces réels et symboliques qui nous accueillent selon qui nous sommes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

15 − quinze =