Gravité – d’Angelin Preljocaj

Gravité est un spectacle de 2018 qui tourne de nouveau. C’était hier, 20 février 2024, et est encore ce soir au Volcan, scène nationale du Havre.
Il est difficile d’écrire sur la danse. Comment faire voir les gestes, les enchaînements ?
Juste dire
– que certains de ces « gestes » étaient pour moi étonnants, jamais vus encore
– l’extrême qualité des danseurs et danseuses.
– la diversité des musiques, des ambiances sonores : de Xenakis en passant par Bach et Daft Punk
– la lumière  : seul « décor » et minimale théâtralisation à effet maximal d’Eric Boyer
– le moment un peu Decouflé, un peu rigolo
– l’incroyable  « kaléidoscopisation » du boléro de Ravel. Du Busby Berkeley, ou de l’Esther Williams sans eau.

2 réflexions sur « Gravité – d’Angelin Preljocaj »

  1. Rien à ajouter: c’était magnifique !! Parfois en danse contemporaine je m’ennuie parce que, pour moi, ce n’est pas dansé…eh bien là c’était dansé et superbement dansé!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois − 2 =