Chat Bleu – novembre 2023 – 1)

Avec un verre de Bourgogne :
en blanc, une Haute-côte de Beaune, cépage Chardonnay, sec, minéral
ou
en rouge, un Pinot noir, charnu, présent en bouche,
tous les deux vieillis en fût de chêne
nous avons parlé de :
– C’est bien écrit ! d’Andreï Siniavski, aux éditions du Typhon, 2023. Avec une préface de Iegor Gran qui, il y a quelques années, a écrit Les services compétents (éditions P O L), le récit romancé et très drôle des difficultés qu’ont eues les services secrets pour arrêter son père. Siniavski (1925-1997) a fait 6 ans de camp pour « agitation antisoviétique ».
Ce volume contient deux novellas : Graphomanie et Le verglas, écrites en 196O, 6 ans avant cette arrestation..
Dans la première, les personnages ne lisent pas, écrivent tous, mais ne sont pas publiés.  P. 29 : « je suis né pour la poésie »… »on est tous nés pour ça ! Un penchant naturel pour les belles lettres ! Sais-tu à qui on le doit ? A la censure ! Oui, c’est elle, notre chère, notre tendre petite mère, qui a pris soin de nous tous. A l’étranger, c’est plus simple, plus impitoyable. Un lord quelconque publie un livre de vers libres, tout de suite on voit que c’est de la merde. Alors personne ne le lit, personne ne l’achète »(…) »tandis que nous, nous passons notre vie dans une agréable ignorance, à nous flatter d’espoir…C’est merveilleux ! L’Etat lui-même, que le diable l’emporte, te donne le droit – un droit précieux – de te prendre pour un génie méconnu. »
Dans la deuxième histoire, le narrateur, tout à coup, se trouve en capacité de voir et le passé,  vies antérieures comprises, et le futur des personnes qu’il croise.
On est loin là du « réalisme soviétique ».
L’humour et le fantastique  pouvaient vous envoyer en camp en U R S S …
Par ailleurs, remarquez l’esthétique de la première de couv’ !
– Troubler les eaux de Frédéric Lavoie, La Peuplade éditions, 2023. Ce journaliste canadien, vivant et à Montreal et à Bombay, écrit là un essai à partir de son expérience au Bangladesh avec des fixeurs. Il se pose des questions déontologiques : comment rendre compte, comment pratiquer le journalisme dans un pays pauvre, avec des interlocuteurs de classe sociale et de culture différentes des vôtres.
.- MURmur de Caroline Deyns, éditions Quidam, 2023 : roman en deux parties.
Une première sans pagination, un texte en colonne étroite, centrée où celle qui écrit dit « je » et parle de son emprisonnement pour avoir perdu son bébé du fait d’une fausse couche.
La deuxième partie reprend la forme habituelle et raconte l’histoire de « GrandeEnfant » que « Garçon » a forcée. Elle a attendu un enfant et a avorté avec l’aide de sa mère et d’une autre femme.
Et là, nous sommes dans une histoire vraie : celle du procès de Bobigny dans lequel Gisèle Halimi est intervenue.
Roman, certes mais basé sur des faits réels, sur le constat que les femmes, auparavant ou maintenant, dans maints pays, n’ont pas de droit sur leur propre corps.

La suite du Chat Bleu de novembre bientôt…
Le prochain Chat Bleu devrait avoir lieu jeudi 14 décembre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + 10 =