Un Gunnar Gunnarsson : P U N° 116

Le berger de l’Avent de Gunnar Gunnarsson (1889-1975) est la Pièce Unique N° 116. Paru en 1936 pour la première fois, on le trouve actuellement dans le catalogue des éditions Zulma.
Un bandeau l’orne : «  »un joyau » Jon Kalman Stefansson ».
Et comme on aime les textes de Jon Kalman Stefansson, on est allés voir et on n’a pas été déçus.
Chaque année, un homme, Benedikt, va, avec son chien et son bélier, dans la montagne, chercher les moutons égarés. Cette fois, il part alors que la tempête menace et des hommes lui demandent de les aider à retrouver leurs moutons. Il le fait mais il a pris du retard et le temps est mauvais… On ne vous en dit pas plus…
Sachez juste que c’est très court mais très fort, que Benedikt est un vrai héros de western, sagace et taiseux. Et aussi, forcément, que la nature est la principale héroïne.

Voilà quelques Poèmes Express qui en sont issus :
S’en sortir vivants, vieux ou monstres.
– Il taillait dans des contes de fées qui le fascinaient.
– Les lignes disparurent, le bleu resta. C’était peu.
– Une fois la nuit déchaînée, il fit fondre les jours.
– Lire : faciliter l’entre deux mondes.
– Lourds nuages, jour court et humeur pierreuse.

La Pièce Unique N° 116 sera objet de loterie, façon Chat Bleu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − 9 =