Temps permettant, de Christine Lapostolle

Temps permettant de Christine Lapostolle est sorti en janvier 2022 aux éditions mf, créées en 2005.
D’abord une esthétique : du presque invisible : une première de couverture gaufrée blanc sur blanc : une fenêtre apparaît en léger volume si on retire la jaquette. Le texte imprimé dans un gris ardoise chic.

Pas un hasard, ce choix puisque, dans le texte, il est fait extrêmement souvent référence à des tons : « Bancs de nuages blancs bêtes » (…)  « le gris d’un grain » (…) « La mer devient suie » (…) « incarnat rosé, vert jaspe » (…) « Quatre gris derrière la grue – un premier gris bleuté, bleusé, bleuisé, » Beaucoup de beaux mots pour parler des couleurs, mots qui existent ou créés. Délicats.

Délicats aussi, des mots inventés : « avrilement tiède » (…) « Le vol des oiseaux se déquadrille » (…) « Une ambulance Europe assistance pimponne » 

Les mots sont des matériaux, évidemment. Au service du texte, un texte discret, sans esbroufe : l’inventaire de choses vues, entendues, d’une fenêtre, toujours la même, à Brest.
On commence en se demandant comment cela peut « tenir » sur un livre entier. On a tort. Cela « tient ». La météo, des passants, de petites scènes sans importance :  » Trois scouts tiennent ensemble une carte dépliée / Le vent leur complique la tâche. », une ambiance visuelle, sonore, odorante, mais aussi des faits précis, nécessaires socialement : « C’est dans ces silos qu’est stocké le vrac alimentaire / – tourteaux de soja, graines de colza -issu de la déforestation des terres lointaines / et qui dans quelques mois repartira là-bas sous forme de viande congelée que personne si le monde allait bien n’aurait envie de manger / Empuantissant / Empuantissement des ports industriels ».

Une ville apparaît à travers un unique cadrage.
Un livre élégant, amoureux des mots.
Christine Lapostolle « s’occupe depuis longtemps de questions d’écriture dans une école d’art. » Elle a déjà publié six livres « entre le témoignage et la fiction ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

vingt + un =