Ivar Ch’Vavar- Laurent Albarracin- Emmanuel Caroux

Un très joli petit livre,
joli comme objet : orange tout vif dans la main
joli pour ce qui s’y lit : de faux haïkus, des textes courts, 3 vers
pour dire un animal,
le dessiner avec les mots,
le rendre dans sa forme (la vache), ou
dans un geste (l’éléphant d’Afrique), ou
dans une allure (la cane), ou
dans son nom ( la brebis), ou
dans l’histoire qu’on s’en fait (le chat), ou
dans sa réputation (l’âne)

Beaucoup sont drôles, certains sont émouvants (le cheval attelé, la taupe)

J’y ai même trouvé mon horoscope :
« Il court il court le bélier
sur la spirale de ses cornes
il vient s’affronter à lui-même »

Et la préface de Laurent Albarrracin présente super bien ces petits bonbons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf + 14 =