Chat Bleu : juin 2022 – 3)

Pour de belles vacances, des vins et des livres évidemment :
Les vins proposés par Nsenga  étaient siciliens :
en rouge : Nero d’Avola : belle puissance aromatique mais assez souple en bouche – on confirme,
en blanc, un vin de pays, Griglio Sicilia : sec, à note de pêche.

Les livres : des romans noirs ou proches de ce genre :
– Lieutenant Versiga, une vie de flic dans le Mississippi de Raphaël Malkin, éditions Marchialy, 2022. Cette maison d’éditions est spécialisée dans le document.
Ici, il s’agit du texte d’un journaliste français sur un policier et un cold case. Le corps d’une femme noire est retrouvé. Personne ne vient le réclamer. Un « serial killer », tueur d’une cinquantaine de femmes, arrêté des dizaines d’années plus tard, se raconte. Mais cette victime-là reste encore sans nom. Grâce à l’entêtement du policier et aux avancées de la technologie, celle qu’on a nommée Jane Doe retrouve enfin son identité.
Des passages incroyables sur la relation avec le criminel pour recueillir ses aveux, sur la façon d’être de cet homme face à ses souvenirs morbides. Une narration haletante de la famille du lieutenant piégée par l’ouragan Katrina.
A noter : une exposition en Ardèche, à la médiathèque de St Péray, du 4 juillet au 31 août, des travaux de Guillaume Guilpart, le graveur et typographe, cheville ouvrière de Marchialy.

–  Marseille 73 de Dominique Manotti, éditions Les Arènes, 2020, maintenant en poche, collection Points. Cette grande dame du noir, universitaire, historienne,  est venue plusieurs fois au Polar à la Plage.
–  Profitons-en pour dire que ce festival qui fêtait ses 20 ans cette année, devrait se poursuivre avec une équipe plus ou moins renouvelée -.
Ici, Dominique Manotti s’attelle à la présence de l’extrême-droite dans les années 1970 à Marseille. Des Algériens sont morts alors. La police a d’abord eu tendance à parler d’accidents ou de règlements de compte…
Coma Glasgow 3 de Victor Cohen-Hadria, éditions Le Vistemboir, 2022.
Les éditions Le Vistemboir, de Caen, montent, montent , montent, choisies aussi bien par Belinda Cannone également chez Gallimard, que par Hélène Waysbord éditée par Christian Bourgois ou Victor Cohen-Hadria qui a de nombreux livres chez Albin Michel. Le format carré de cette maison est reconnaissable. Son nom interpelle : « une chose rare », un « machin » (Jacques Perret)
Le personnage principal de Coma Glasgow 3 est photographe. Il passe de photos de stars aux reportages de guerre. Un peu  » lonesome cow-boy « , on le suit dans Paris, à Venise, en Afrique, et…à l’hôpital. Le réel et le fantastique se mêlent.

A suivre, avec un 4ème volet de propositions faîtes en juin.

2 réflexions sur « Chat Bleu : juin 2022 – 3) »

  1. Merci « Blue cat » pour cette mise en lumière du thriller poétique « Coma Glasgow 3 » de Victor Cohen Hadria. Ce joli coup de patte nous rappelle que partir en vacances sans une bonne sélection de livres est d’une grande bêtise.
    Depuis 3 jours en Provence, par 36 à 38° à l’ombre, notre survie n’est due qu’à la position de la chaise longue, à la fraîcheur du pastis et le bruit des glaçons et des cigales, mais surtout au choix de livres qui ont pris toute la place dans les valises.
    On a bien sûr glissé « Bout portant » de Pascal Millet, qui peut se lire dans le métro ou entre deux trains, mais qui mérite une attention particulière sur sa construction (temps, espace, action) et laisse un goût de « bien ficelé » qui laisse présager du meilleur. Il a du talent, c’est évident.
    Bonnes vacances littéraires à tous,
    Amicalement vôtre,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

14 − deux =