Anne-Marie Garat et pièce unique 15

Anne-Marie Garat présentait LA SOURCE (Actes Sud) à la Galerne jeudi 8 octobre. Debout pendant une heure, conteuse passionnée, elle a parlé de ce livre mais, plus largement, de la langue, de ce que nous apporte la littérature :”On n’est jamais au plus près de soi que quand on lit un livre qu’on aime. ”
Elle a aussi évoqué son écriture : Je ne sais pas très bien  ce que j’écris, je vais, comme le dit Giono, “à l’aventure de la phrase”  (…), “Je garde ce mot ou pas? En fait, il va me conduire” (…) Il faut “faire confiance à ce qui vient.” (…) “J’adopte ce que je me suis donné à mon insu” , ici une boule à neige, un nom :” Klondike”. Et si écrire est un bonheur, un luxe, c’est aussi “dix heures par jour pour deux pages que, le lendemain, on doit reprendre…”.
Une belle rencontre, sincère, avec quelqu’un qui croit en la force de la langue. A qui, du coup, nous avons offert la pièce unique n° 15 …

Pièce unique 15 : à partir de LE SEUIL DU JARDIN de André Hardellet, livre paru en 1966 chez Jean-Jacques Pauvert puis en livre de poche. Histoire, dans le Paris des années 50, de rêves, de souvenirs, de bonheur insaisissable, de machine à les retrouver.
C’est devenu (aussi) : J’ ELUDE L’ ISARD NU…
et voilà quelques exemples de ce qu’on peut y trouver :
– “Compliqués, les artistes qui plaisent toute la nuit; ils sont 123 comme ça. 123 exactement.”
– “Un petit homme en forme de conque savait qu’il se trompait de vestiaire.”
– “D’un homme récent, vous verrez l’existence avant de l’ouvrir.”
– “Il pose sa tiédeur crayeuse dans l’atelier de l’amitié.”
– “Admettons que les naïfs importent : cela constitue une raison d’espérer.”
– “La commissure des lèvres quitta le bar plongé dans deux verres.”

Anne-Marie Garat, par un mail du 10 octobre, a remercié pour “ cette idée lumineuse de faire saillir d’un texte, un autre caché qu’invente le lecteur à sa guise.” Remercions donc encore Lucien Suel pour ” l’ idée lumineuse”  que nous avons juste transformée (en l’adaptant à un livre entier, que nous laissons lisible.) !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × cinq =