Julio Cortazar – 2

De la même nouvelle, du même recueil  de Julio Cortazar : Les armes secrètes, en Folio

« Des centaines et des centaines de gauloises fumées au long de centaines et de centaines de jours, un diplôme, quelques amies, deux crises de foie, des romans, l’ennui. Des centaines et des centaines de gauloises. Ça l’étonne toujours de se surprendre penché sur les petites choses, tellement attaché aux détails. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + 10 =