Femmes du monde : Afghanistan

1er mars 2022 : « La Banque mondiale a approuvé » « une aide humanitaire de plus de un milliard de dollars (900 millions d’euros) pour soutenir le peuple afghan, par la réaffectation de financements émanant du Fonds spécial pour la reconstruction de l’Afghanistan (ARTF).

Cette aide financière se fera « sous la forme de subventions »accordées à des agences des Nations unies et à des ONG internationales, a précisé l’institution de Washington dans un communiqué. Et elle « restera hors du contrôle de l’administration intérimaire des talibans », a-t-elle assuré. » Le Monde

23 mars  2022 : les filles afghanes ne peuvent reprendre les cours du secondaire comme il était prévu ce jour.

« A la suite de cette volte-face, le Secrétaire général de l’ONU et la Mission des Nations Unies en Afghanistan ont déploré l’annonce faite aujourd’hui par les Talibans de prolonger leur interdiction indéfinie de permettre aux filles au-delà de l’âge de 12 ans de retourner à l’école. » News.un.org
25 mars 2022 : « Les Etats-Unis ont annoncé » « annuler des discussions avec les talibans à Doha, au Qatar, en raison de leur décision d’interdire aux filles afghanes d’être scolarisées dans le secondaire. » Arte.tv

L’aide de la Banque Mondiale  a pour objectif de financer l’éducation, l’agriculture et la santé.

Petit-aparté-d’enseignante-acariâtre : les filles d’Afghanistan savent ce que pourrait leur apporter l’éducation et sont malheureuses de ne pouvoir y accéder.
Combien de jeunes (filles ou garçons), obligés ici d’être scolarisés jusqu’à 16 ans, n’en voient pas l’intérêt ?…

Le dessin est de Coco, paru dans Libération, 24 mars 2022

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 − trois =