Chat Bleu : septembre 2020- 1)

Heureux de se retrouver, même en assez petit comité, et de partager vins et livres !

Nsenga nous a fait goûter des produits de l’île d’Oléron, du Domaine Faure qui fait du cognac et des vins en agriculture biologique : en blanc, un Grain Marin, fruité et en rouge, le Louvois, rond en bouche, tous deux passés quelques mois en fût de bois.

Nous avons parlé de :
– Hollywood, ville mirage  de Joseph Kessel, reportage paru en 1936, éditions du Sonneur, 2020. Kessel livre une vue très critique et originale de la Mecque du cinéma, des logiques de production des 900 films par an d’alors.
– Patagonie route 203 de Eduardo Fernando Varela, éditions Métailié, 2020. Un premier roman, traduit de l’espagnol (Argentine) par François Gaudry. Une histoire de camionneur sur des routes toutes droites et sans fin. Il rencontre une femme, l’emmène. C’est un peu fou, poétique. Cela parle de solitude, de la relation amoureuse.
– Sang chaud de Kim Un-Su, paru en 2010 en Corée du Sud, en 2020 en France aux éditions Matin calme. Traduction de Kyungran Choi et Lise Charrin. Un roman noir, presque sociologique de la mafia du pays, des affaires de petits malfrats. Très visuel, plutôt violent, un peu à la manière des cartoons quelques fois.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze − onze =