Au risque de

Au risque d’enfoncer une porte ouverte,

on vous enjoint d’aller voir Anatomie d’une chute de Justine Triet.

C’est du grand cinéma,
du M A G I S T R A L .

Le film, porté par des acteurs et par un montage fabuleux,
pose plein de questions ( et
ne les résout pas toutes ) :
vérité ? Justice ? couple ? reconnaissance ?
Ce n’est pas grave, ça nous fait cogiter.

Mais vous le saviez déjà, la porte était déjà ouverte …

2 réflexions sur « Au risque de »

  1. Effectivement très bien joué, magistralement construit, déstabilisant quant à notre capacité à être certain de détenir la vérité, des questions interessantes sur le rapport et la porosité (ou pas) entre fiction et réalité…Mais…je dois dire que je suis restée très extérieure au film, qu’il m’a paru presque trop construit justement, le gamin m’a laissée dans l’ expectative…HPI, le petit bonhomme? Un côté extra terrestre étrange. Je n’ai pas été « touchée »…et au cinéma si je ne suis pas touchée, je mets des réserves !!

    • Pas moi ; et je n’ai pas senti passer le temps. Quant à l’enfant, tu sais bien combien j’en suis peu spécialiste. Mais qu’un enfant, avec un handicap et des parents intellectuels et attentifs, soit comme ça, je pense que c’est possible

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × deux =