un Jérôme Ferrari : N° 74

La Pièce Unique n° 74 est constituée à partir de Il se passe quelque chose de Jérôme Ferrari, un recueil d’articles écrits chaque semaine pour La Croix au premier semestre 2016, paru en livre en 2017 chez Flammarion puis chez Babel. Un recueil qui nous fait nous sentir intelligents, tant on est d’accord avec l’auteur, tant on a déjà auparavant pensé à ces sujets, comme il le fait – enfin, pas au niveau de la forme, parfaite, mais du fond -. Il y est principalement question de la langue, celle des politiciens et des médias, de ce qu’ils lui font subir et du sens que cela a. J. Ferrari, écrivain et professeur de philosophie, évoque aussi l’école, le bac, la vision qu’ont les parents de leur progéniture et du rôle des enseignants… C’est drôle, mordant, enlevé. A mettre entre toutes les mains !
J. Ferrari est plus connu pour ses romans, pour le prix Goncourt obtenu en 2012. Il a, en 2018, publié A son image chez Actes Sud.

Quelques uns des Poèmes Express qui en sont sortis :
Eichmann venait de créer Hannah Arendt.
– Le malheureux confetti qu’on lance demande de s’abandonner à l’existence.
– Se réjouir des kalachnikovs, en parler en mâle.
– Il existe des assassins en médecine et ils s’obstinent.
– Concepteur d’éloges funèbres, je résiste aux accents tragiques : »putain ».
– La pensée paranoïaque pose ce qu’est vraiment le sens : un complot.

Cette Pièce Unique est offerte à Isabelle R. qui a été enseignante et continue à essayer de transmettre à travers émissions de radio et association culturelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

huit − huit =