Pièce unique n°33 : un Yves Ravey

Un notaire peu ordinaire d’Yves Ravey est paru aux éditions de Minuit en 2013 puis dans leur collection de poche, Double. C’est un texte court comme presque tous ses textes. Jérôme Leroy  : «  Les livres de Ravey sont tous de vrais-faux polars » à  » écriture blanche, comportementaliste (…) jamais de psychologie ». Pierre Assouline, dans son blog, dit de lui qu’il est « un héritier de Simenon ». Nathalie Crom, dans Télérama en 2015 écrit : « Les romans d’Y. Ravey sont des mécaniques de haute précision. » On peut entendre cet auteur, sur France-Culture dans des émissions d’Alain Veinstein par exemple. Si nous vous donnons toutes ces références, c’est que nous n’avons pas envie d’en donner même un petit résumé, afin de ne pas déflorer l’histoire.

C’est devenu : Noé parie un ordinateur
En voilà quelques poèmes express :
– Quinze ans pour repousser ma mère, trois ans pour me souvenir du geste.
– L’hameçon a fouillé un ver de terre. Il faisait mal à une petite carpe.
– Le débit de l’eau a levé les yeux, le niveau de l’eau l’a voulu.
– Tuer le chien, patienter, attendre l’arrivée du parasol et le ranger.
– Elle lui avait posé la question de l’averse. Il parle si bien de ce sujet.
– Ce n’est pas facile d’être embarrassé, la chemisette déboutonnée sur une chaînette en or.

Cette pièce unique est offerte à Samia Kachkachi, qui vit dans la région lilloise et travaille la linogravure. Elle est l’auteure des dessins d’ Entravés, dernier joli petit livre sorti dans la collection Voyageur aux éditions Rue du Départ…
Vous pouvez la suivre sur son blog samiakachkachi.blogspot.com/

Une réflexion au sujet de « Pièce unique n°33 : un Yves Ravey »

  1. Merci Catherine !
    j’aime beaucoup le poème express « Quinze ans… » ainsi que « Tuer le chien… »
    Et je m’en vais de ce pas découvrir les textes d’ yves Ravey. encore merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 4 =