Pièce unique n° 27 : d’après EVA de James Hadley Chase

Eva de James Hadley Chase est devenu Ave et a été envoyé à Nelly Gérouard et Jean-Marc Baude.

cvt_eva_5107Eva est raconté par un personnage masculin peu sympathique, un usurpateur. Mauvais écrivain, il a signé le roman d’un mort et a eu du succès à Hollywood grâce à cela. Il rencontre une femme, Eva, en devient dingue, veut la mater. Elle vit des hommes et jusqu’au bout ne plie pas devant lui.
unknownLe livre, paru à la Série noire, toujours trouvable en poche, est moins connu que le film en N et B de Joseph Losey, tourné en 1962 à Venise, avec Jeanne Moreau dans le rôle titre et Stanley Baker. James Hadley Chase, auteur anglais (1906-1985) n’était pas très content de l’adaptation. Il trouvait J. Moreau bien, certes, mais ne correspondant pas au personnage qu’il avait connu et recréé. Lui qui n’avait jamais résidé aux USA, y avait pratiquement toujours placé l’action de ses romans.

Voilà quelques exemples de « poèmes express » dans Ave :
– La route soulevée par les rafales continua à chercher le sol.
– Jeter l’argent et détourner aussitôt la tête pour faire plaisir.
– Un grand smoking se leva pour parler de lui.
– La bouche sur le rebord de la baignoire était en apparence d’une haute qualité de rouge.
– Un verre de cognac frappé casse le dentier d’un magnat du cinéma.
– Contempler un chien, refuser d’avaler ses yeux.
– Le type maigre, sans regarder la foule, pince la rousse, sa chair en nage.

portraitnelleyetjeanmarcAve a donc été envoyé à Nelly Gérouard et Jean-Marc Baude qui ont créé Dépanne Machine et Dadasco Editions. Nous les avons rencontrés sur des salons du livre, à Paris et à Caen. Ils sont installés à Houlgate, travaillent aussi en Espagne. Tous les deux plasticiens, éditeurs, ils produisent des livres d’artistes, des objets ( boîtes lumineuses, jeux de cartes, CD …) et sont super-sympathiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − sept =