Pascal Millet sur la sellette

Laurent Greusard a aimé Ton visage et l’a écrit !

Jalousie derrière fenêtre
Toute l’ambiance du roman noir est là : un mari jaloux qui a une crise d’amnésie – d’ailleurs, qu’a-t-il fait durant celle-ci ? Pourquoi rêve-t-il d’un cadavre de femme dans le coffre de sa voiture ? – et une voisine au charme vénéneux qui se promène nue devant les fenêtres. Une intrigue qui tourne autour des milieux artistiques contemporains avec un bel artiste conceptuel qui montre des accidents de voiture. Cette intrigue est rendue dans une ambiance propre au thriller psychologique de Pierre Boileau et Thomas Narcejac. Nous sommes dans la tête d’un mari aux pulsions étranges. De temps en temps, nous lisons le scénario d’un crime au long d’une balade nocturne dans les bars.

La suite sur le site K-libre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × trois =