Chat Bleu, le retour 1) juin- juillet 2020

Bon, on avait fait un faux Chat Bleu, informel, en appartement, juste après le déconfinement :

On y avait évoqué :
– Oppenheimer, premier livre de Aaron Tucker, édition La Peuplade, traduction française de 2020 de Rachel Martinez. Comme son titre l’indique, c’est sur Julius Oppenheimer, physicien, un des plus hauts responsables de LA bombe, la première, au moment de sa création dans le désert américain. Mais c’est un roman.
– Prins de Cesar Aira, chez Christian Bourgois, 2019 (voir un post précédent,  pendant le confinement)
– J’entends des regards que vous croyez muets d’Arnaud Cathrine, 2019, éditions Verticales : 65 récits brefs, « volés » à des gens croisés. Des gens à qui l’auteur prête une vie. Comme on le fait tous, peut-être. Mais lui, il les écrit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × un =