Au Havre, comme d’habitude, il s’en passe !

Au Havre, du 28 septembre au 2 octobre, c’était le festival Ciné salé. La deuxième édition. L’occasion d’apercevoir Philippe Huet qui, avant d’être « libraire à la Galerne » l’après-midi du 8 octobre,était membre du jury. Nous n’avons pu voir que deux des films.  – de Evangelina Kranioti, plasticienne passée entre autres par le Fresnoy, le unknowndocumentaire Exotica, érotica, etc, de superbes images (« mais ça, on est habitués ; c’est le cas depuis le début des projections ! » nous dit Ph. Huet), un angle d’attaque étonnant : les marins et les femmes.
– d’Emanuele Gaetano Forte (25 ans), Al di là del resultato, une (auto)fiction qui évoque l’ennui d’une  génération coincée entre montagnes et mer, dans la petite ville de Formia. On pense aux Vitteloni de Fellini ou à Nanni Moretti. C’est doux-amer, potache.

legarconplat1-l-572140Le jeudi 6 octobre, à la Galerne, Marcus Malte vient présenter son nouveau livre chez Zulma. Les Ancres noires y seront et ceux qui veulent continuer de parler de livres le pourront, au Chat Bleu, à partir de 19h30 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × trois =